La Volvo 780 Coupé, La dernière venue au club.

 
Une élégance de main de maître.
2vlv780
Au Salon de Genève, en mars 1985, Volvo a surpris tout le monde, aussi bien amis qu’ennemis, avec la présentation de
la version super luxe 2 portes haut de gamme de la série 700: la 780 Coupé Bertone.
Quatre ans déjà que la 262 Coupé était disparue de la gamme Volvo. Le design de la 780 est entièrement de
la main du maître où il s’exprime avec son intérieur “à l’italienne”. Le châssis, la ligne de caisse, les spécifications
de production et les exigences de qualités furent imposés par Volvo. Pour la modique somme de 1.900.000 fb, TVA et taxe
de luxe comprises bien évidemment, la 780 vous appartenait.
Pour ce prix vous disposiez en effet d’une voiture avec toutes les options oû tout équipement supplémentaire était
superflu ou déjá prévu tels que l’attache remorque, le porte-bagages et la rideau pare-soleil. Tout ce que pouvait souhaiter
l;occupant pour son confort était déjà en place: la climatisation automatique, le réglage électrique des sièges
chauffants, l’installation hi-fi, le tableau de bord et les panneaux de portes en ronce de hêtre et d’orme. Vingt m²
de cuir souple étaient nécessaires pour recouvrir l’intérieur. Sous le capot on retrouvait le bon vieux moteur
PVR 6 que nous connaissions déjà dans les séries 260 et 760 Couplé à une boîte automatique la 780 était avant tout
destinée à séduire les clients du marché américain.
Le petit moteur V6 turbo tel que décrit dans la premiére brochure du Coupé n’a jamais été mis en production.
Une alternative bizarre pour le moteur V6 essence était le six-en-ligne turbo-diesel intercooler qui avec ses 9 litres
au 100 parvenait à faire convenablement son travail. Cette formule fut propsée au marché italien pour
des raisons fiscales mais sera également présentée plus tard aux clients des “pays diesel” tels que France et la Belgique.
inter4
 
Les motorisations les plus intéressantes arriveraient en fin de carriére de la 780. Rien n’est plus sûr qu’une
Volvo avec un moteur Volvo. Pour les USA, il s’agissait du 2.3 l Turbo Intercooler de 165 CV qui avec un kit Turbo Plus était
poussé jusque 190 CV. Pour l’Europe, le nouveau 2l 16 soupapes Turbo Intercooler trouva sa place sous le capot qui conféra à
cette luxueuse limousine un indéniable caractère sportif.
Mis à part les moteurs, le Coupé conne au cours de sa courte carrière, de 1985 à 1990, peu de modifications.

2l-4cila
 
A quelques détails près tels que la calandre, le feux arrière, les tendeurs de ceintures de sécurité et airbags,
le plus grand changement est intervenu en 1989 avec l’introduction de la suspension indépendante des roues arrières.
La période est idéale pour investir dans une telle voiture. Pour à peine 250.000 fb vous pouvez en avoir une.
Où trouverez-vous sur le marché de l’occasion une telle opportunité pour une somme aussi modique?
Les versions quatre cylindres avec la suspension indépendante des roues arrières retiennement notre préférence.
Un moteur diesel avec un nombre élevé de kilomètres nécessitera sans aucon doute une révision poussée mais offrira par
contre durant des années une économie d’emploi.
La version V 6 semble très luxueux de la 780 mais légendaire fiabilité des moteurs suédois ne leur est pas applicable.
Reste encore la consommation, envisager le GPL pourrait être une bonne alternative.
A vous de choisir mais laissez-nous seulement le plaisir de pouvoir contempler, cette belle Italo-Suédoise.
 
Uitlaat, une édition du Swedish Car Club Belgium a.s.b.l. September 2000
arrière